Présentation de la société

« LA CURIEUSE, Fabrique de Documentaires » est une société de production indépendante créée en EURL en juillet 2008, dirigée par Véronique PUYBARET.

 

Auparavant, pendant 12 ans jusqu’en 2009, j’ai été administratrice, directrice de pré et post-production et productrice exécutive chez Grand Large Productions, société de production de téléfilms et de documentaires dirigée par Liliane Watbled-Guenoun. J’y ai produit notamment « Roule, roulotte », « Rêves de roulottes », « Autour de l’Europe » et « Shetland Circus » de Jean-François Castell (coproductions Equidia) ; « Positif, une revue » et « Edith Scob, une comédienne si étrange » de Bernard Cohn (coproductions CinéCinéma) ; « Petit inventaire des sœurs Chevalier » de Véronique Puybaret ; « Raconte moi ta langue » de Mariette Feltin…

Encore avant, j’ai été régisseuse, assistante de réalisation, secrétaire de production… intermittente du spectacle, donc, pendant 15 ans. Plus pas mal d’autres boulots alimentaires, pendant mes études de Lettres modernes et de Cinéma à Paris III

Je suis par ailleurs scénariste du long métrage « La Ravisseuse », réalisé par Antoine SANTANA, sorti en salle en 2005. Production : Film En Stock. Distribution : Océans Films. Coproduction Arte Cinéma / CEC Rhones-Alpes / CANAL +. Avec : Isild Le Besco, Emilie Dequene, Grégoire Colin, Anémone… Ce scénario a obtenu l’avance sur recettes 2004 et a été finaliste du Grand Prix du Meilleur Scénariste 2002.

J’ai aussi réalisé le documentaire « Petit inventaire des sœurs Chevalier ». Bourse Brouillon d’un rêve de la Scam en 2007.

Mes choix de sujet se portent surtout sur des projets à caractère social, mais pas seulement. L’idée est de travailler de façon pointue et analytique sur des sujets variés, souvent en collaboration avec des chercheurs (Johanni Curtet dans « Maîtres de chant diphonique » ou Christine Hélot dans « Raconte moi ta langue »), ce qui n’exclut pas l’humour et la fantaisie, comme dans « Ciao Cirella », ou l’empathie, la chaleur et la sensibilité, comme dans « Artiste,  à mon âge ? », « Les mères, les filles, le temps qui passe » ou « Ilé fait son cinéma ».

Depuis deux ans, La Curieuse se concentre, avec Matthieu Dubois, sur un projet ambitieux et rigolo : L’adaptation transmédia des « Mystères de Paris » d’Eugène Sue.